Українська та зарубіжна поезія

Вірші на українській мові



LA GRAVITE PERDUE

Plutôt que somnambule – c’est bien trop dangereux! – le
seul metier qui s’ouvre à une jeune morte, c’est de se faire,
un soir, danseuse-etoile au ciel.
Comme ballait le Christ la nuit du samedi saint, après tant
de souffrance et la brève agonie, delivree à jamais de toute
gravite
mais devenant soudain
divinement legère,
ma morte, pour danser,

pèse un peu moins
que l’air.


LA GRAVITE PERDUE - CLAUDE VIGeE
 »