Українська та зарубіжна поезія

Вірші на українській мові







Toujours ce corps malingre et malefique

Toujours ce corps malingre et malefique
qui s’esquive en mots-couperets
mais, soudain, m’enchante
devenant nuage, ou rosee, ou nuit.
Nuit telle qu’on ne la voit jamais
dans son noir mutisme opaque.

C’est qu’il bouge à peine, ce corps
dont je ne vois que le profil.
Mais il fait corps avec mon ombre.
Je ne sais s’il faut etouffer
la voix toujours vivante…

Thorax, Phi

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (2 votes, average: 3,00 out of 5)


Toujours ce corps malingre et malefique - JACQUES IZOARD