Українська та зарубіжна поезія

Вірші на українській мові



Je ne crois pas te l’avoir dit

Je ne crois pas te l’avoir dit
lundi mardi ou mercredi
ou quelque jour de la semaine
Et pour autant qu’il m’en souvienne
tes dents blanches la bouche ouverte
tu mangeais une pomme verte
J’ai rencontre dans Fetter Lane
au bras de la sombre Mary
le fantôme de Frankenstein
Et pour autant qu’il m’en souvienne
le jade etait surnaturel
dans tes longs yeux de caramel
Il y avait aussi Boswell
Milton et puis Dickens aussi
et d’autres ombres magiciennes
Mais pour autant qu’il m’en souvienne
le blanc le jade et le vert pomme
je ne voyais que toi en somme
Qui reellement me surprennes
lundi mardi ou mercredi
et tous les jours de la semaine

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
Loading...

Je ne crois pas te l’avoir dit - LOUIS CALAFERTE