Українська та зарубіжна поезія

Вірші на українській мові







ÉCRIT DANS UN GRENIER

Cette nuit le vent a souffle en tempête,
mon sommeil etait leger, entrecoupe de rêves.
Parfois je me levais, j’allais à la fenêtre ;
et toi, assise dans la penombre du grenier,
tu veillais en silence.
Derrière la vitre ruisselante, cherchant à distinguer
parmi les ombres de la rue une silhouette furtive,
tantôt je croyais entendre un appel dans la rafale,
puis dans les hautes branches du cèdre un cri plaintif.
Ce n’etait pas la nuit dormie, entree en repos,
que j’avais sous les yeux, mais ce qui la tient eveillee.
Alors je me rememorai tes jeux dans la maison perdue.
Ton absence accordait aux veilles anciennes
le lustre des choses disparues.
Et tu me ramenais au souvenir de pièces aneanties,
à ces demeures de sept lieues qui,
par une porte derobee, communiquent en rêve.

Ode comme au tond d’une autre realite, L’Anière-Pays

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (1 votes, average: 5,00 out of 5)


ÉCRIT DANS UN GRENIER - MAX DE CARVALHO
«