Українська та зарубіжна поезія

Вірші на українській мові



LA NUIT VERTICALE



Que je sois – la balle d’or lancee dans le Soleil
levant.
Que je sois – le pendule qui revient au point mort
chercher la verticale nocturne du verbe.
Que je sois – l’un et l’autre plateau de la balance, le
fleau. La periode comprise entre les deux extrêmes
de la saccade universelle qui est le battement de cœur
suivant celui dont on peut douter au possible et tout
attendre de son anxieux ” rien ne va plus “.
Je lance au possible ce defi : Que je sois la balle au
bond d’un instant de liberte.
Je lance ce cri – que je sois la balle de son silence.
Mon depart s’appelle toujours, tous les jours et tous
les instants du grand jour. Mon retour à jamais, eter-
nelle verticale nocturne, point mort, egal à lui-même,
que l’autre franchit – toujours.
Qui suisje?
Toujours le même revenant, ce qui revient à dire
encore un autre.

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
Loading...

LA NUIT VERTICALE - STANISLAS RODANSKI
«