LIBERA - JUDE STeFAN

laissez le liberdn creuser sa tombe
de sa pelle de plaisir fouillant parmi
fleurs agapes et les mille belles
laissez-le rire de vos pleurs il a
seche les siennes et sa fin n’est pas
là-bas trou d’ombre mais ce vin ces fards
ces effluves même sa tombe c’est
son evidence de rires et dents jeunes
en lui sa mort comble son âme vide
squelette mettant à l’œuvre la chair

LIBERA