Українська та зарубіжна поезія

Вірші на українській мові

D’une liturgie vague ils celebraient leurs dieux

D’une liturgie vague ils celebraient leurs dieux
sur des autels uses par trop de paraboles.
Offrandes-bouquets secs, dons d’aliments moisis
deviendraient le viatique au voyage immobile.
Un neant casanier serait le substitut
à leur eternite enlisee dans le doute.
Respirez fort, ouvrez les yeux,
surveillez l’huile de la lampe.
La nuit des autres nuits envoie ses messagers.


D’une liturgie vague ils celebraient leurs dieux - JEAN ORIZET