Українська та зарубіжна поезія

Вірші на українській мові



POINTE

Quand les lampes ont tire la nuit
Dessous les pans de leurs chemises
Qui rêve aux kiosques à musiques
Se mêle de melancolie

Brûlees tournent encore les ailes
Belles helices à corps perdus
Dont le mouvement suspend l’air
D’un geste auquel tu n’as pas cru

Fallait-il qu’on l’exhorte
Ce que tu brasses
Est dejà oublie

Paris ponts ports et portes
Où que tu passes
C’est toujours par l’epee

Où tu risques de te perdre, Le Preau des Collines


POINTE - ÉRIC MACLOS