Que reste-t-il sinon le sable - LIONEL RAY

Que reste-t-il sinon le sable,
la perte et le renoncement?
Que reste-t-il au fond, bien loin,
tout au fond des jours?
Dans les interstices quelquefois
comme un tableau dans l’ombre,
tu vois quelqu’un tout à coup comme
une chose depuis toujours oubliee.
Que reste-t-il sinon ces mots
qui te ressemblent
comme du ciel griffonne sur des pages
Lointaines : c’est le château
du temps, ses tours en ruine
au bord d’un fleuve dejà glace.

Que reste-t-il sinon le sable